Lectures YA – Novembre 2019

Publié par Publié sur 0 Commentaire Lieu - 7 min de lecture 1249 vues

C’est maintenant devenu une habitude : quand l’automne arrive, que le mauvais temps débarque et que l’hiver n’est plus très loin, je me plonge dans un marathon de lectures YA. Le point commun de toutes ces lectures ? Les protagonistes sont gay.

White, Red and Royal Blue, de Casey McQuiston

J’ai commencé mon marathon avec ce roman fun, qui est présenté comme étant du YA (même si les protagonistes ont tous deux la vingtaine). Alex Clairmont-Diaz est le “First Son”, c’est à dire qu’il est le fils de la Présidente des Etats-Unis (dans une histoire alternative où Trump n’aurait pas succédé à Obama). C’est un fils modèle, beau, intelligent, photogénique, qui fait la une des couvertures people. Le seul problème ? Il a une némésis : le prince Henry d’Angleterre, qu’il ne peut pas se voir en peinture. Le problème s’aggrave quand Alex a une altercation publique lors du mariage du frère aîné d’Henry. Pour éviter un désastre médiatique, la Maison Blanche l’oblige à prétendre que, loin de détester Henry, ils seraient en réalité de très bons amis. Mais comme toujours dans ce type d’histoires, si Alex fait semblant d’apprécier le beau prince britannique, il finit par se prendre au jeu et à tomber amoureux de lui. Evidemment, un tel amour ne va pas être bien vu des deux côtés de l’Atlantique… d’autant plus que la mère d’Alex se représente aux élections présidentielles.

White, Red and Royal Blue est une “lecture-fantasme” (qui n’a jamais rêvé que le Prince d’Angleterre puisse être gay ?), extrêmement divertissante. J’ai passé un très bon moment. Si la quatrième de couverture vous tente, n’hésitez surtout pas !

Cliquez ci-dessous pour accéder aux autres livres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.