Les mots-dièse

22.06.15 – 05.07.15

Publié par Publié sur 0 Commentaire Lieu - , 2 min de lecture 266 vues

# Course

Je retrouve les plaisirs de la course, activité primordiale pour l’écrivain. Le rythme des foulées clarifie les intrigues, précise les personnages, convoque la Muse.

# Le Dit Des Autres

Le vent est loquace comme tous les solitaires.

Victor Hugo

# Cinéma

Cela faisait 1 an et demi que je n’étais pas allé au cinéma. Les prix dans la région d’Oxford sont aussi élevés qu’à Londres. On ne s’en sort pas à moins de £10 la place.
Voilà une bien étrange abstinence, à la réflexion, surtout  quand on sait que j’ai été abonné durant quatre ans à des offres d’illimité (UGC en France ; Cineworld en GB).
Nous sommes allés au cinéma de Didcot car les places étaient moins chères. Ce qui nous a permis de découvrir cette petite ville du sud de l’Oxfordshire.
C’était au Cineworld pour voir Mr Holmes, avec Ian McKellen. Un film extrêmement touchant sur la vieillesse et les limites de l’intelligence.
Je craignais d’être déçu (je n’avais lu aucune critique ; seulement vu la bande-annonce) mais ce retour au grand écran a été très plaisant. Un dimanche agréable, où l’on ne s’ennuie pas. Peut-être ne laisserai-je pas s’écouler un an et demi avant le prochain film…

# Procrastination

J’écris un long email où je me plains de n’avoir aucune motivation pour lancer un nouveau projet d’écriture.
Ce fut suffisant pour faire un déclic en moi. J’ai écrit le reste de la journée.

# Londres

Après un an de vie dans la campagne oxonienne, je m’aperçois que j’ai perdu l’habitude de Londres, son métro bondé, ses bruits, son agitation. Mais c’est là que les amis se trouvent, et c’est là qu’on doit revenir pour le plaisir d’une journée passée en leur compagnie. Heureusement, à la différence de la métropole parisienne, Londres dispose d’un nombre important de parcs. Sous l’ombre d’un arbre, non loin d’éphèbes qui exhibent leurs corps en sueur sur des barres parallèles, nous rattrapons le temps perdu, ces semaines durant lesquelles nous avons mené notre barque chacun de son côté ; nous rigolons beaucoup, partageons certaines observations sur la vie.

Partager